Trouver la bonne équation/adéquation

Cher visiteur-lecteur,

Soit tu t’intéresses à la temporalité de l’aventure de la Maison écologique construite en 2014 et 2015 et le présent document correspond à ton attente.

Soit tu préfères « butiner » de thème en thème, de métier en métier ; alors le « menu des pratiques » t’intéressera : http://sitedechantier.wordpress.com/un-site-par-metier/ 

1. Une maison dite éconologique péri-urbaine

L’idée d’une maison écologique et pas chère est séduisante.

Si je suis à la campagne, que je vais chercher les pierres des fondations dans une ruine, que je coupe mon bois dans la forêt, que j’aide le paysan à faire les bottes de pailles, que je récupère, que je ne respecte pas vraiment les normes, etc. alors ma maison me coûterait peut-être 500 euros du m2 ?

Si je suis en zone péri-urbaine avec des contraintes diverses alors :

  • fondations romaines : j’achète les pierres
  • ossature bois : j’achète le bois
  • murs en bottes de paille – j’achète la paille
  • enduits extérieurs et intérieurs en terre-argile bio-polymérisée : j’achète l’argile
  • terrasse noire / capteur solaire : j’achète les dalles de pierre – en « soldes » certes …
  • béton fibré haute performance : j’achète le sable

D’où un prix au m2 bien supérieur aux 500 euros de l’expérience rurale.

Quel prix final ? Le prix du prototype est par définition entaché d’erreurs de choix.

Il faudra faire un travail d’analyse pour identifier là où des économies pourraient être faites tout en restant dans la situation « périurbaine ».

2. En 2014-2015 réalisation du prototype selon 3 modes

2.1. Les chantiers-pour-apprendre

Un contrat gagnant-gagnant :

  • je forme Pierrette, Paul et Dominique à une technique qui les intéresse
  • Pierrette, Paul et Dominique construisent un « bout » de ma maison

2.2. L’autoconstruction

Il y a des techniques pour lesquelles le chantier-pour-apprendre convient moins bien : coffrage, contreventement, coins de la maison composites, etc.

Alors l’auto-contructeur réalise lui-même.

2.3. Les professionnels

La charpente/ossature bois c’est à la fois de la technicité et de la sécurité : l’appel aux professionnels se justifie.

3. Au bout de tout cela

– une « maison » de 50 m2, finie, pour environ 50 mille euros
– un modèle qui puisse être reproduit par tout aventurier de l’éconologie
– un réseau local de compétences partagées
– une pratique éprouvée de la solidarité

Merci d’avance à chacun pour sa participation si modeste fut-elle.

Note

Il est possible d’être informé automatiquement de la parution de nouveaux documents sur ce site. Voir en bas.

Publicités